Ton Galeriste tu respecteras

Ton galeriste tu respecteras

Le Galeriste est un acteur important pour le collectionneur débutant, il fait partie intégrante de la formation du collectionneur, souvent même, il l’accompagnera durant toute sa vie de Collectionneur d’Art Contemporain.

Alors si vous voulez garder de bonnes relations avec votre Galerie…

Respectez cette règle d’or :

                     Surtout ne pas mettre en vente aux enchères une œuvre achetée en Galerie sans en parler avec Le Galeriste !

Vente aux enchères

©Hervé Corcia-Vehe.fr

Ce dernier, et c’est normal, n’aime pas voir les œuvres de ses artistes en salle des ventes. Le galeriste travaille pendant des années, voir des décennies pour valoriser le travail de leurs artistes, visites des ateliers d’artistes, vernissages, expositions, production de catalogues, promotion dans les médias , participations  à des foires & salons etc.. etc.…

Exposition "La figuration Narrative" Lille

Exposition « La figuration Narrative » Lille
©Jacky Baczyk

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous comprenez aisément qu’il ne veut pas voir son travail démoli en salle des ventes par une vente catastrophique …

Chaque chose en temps ! Le temps des ventes aux enchères viendra lorsque l’Artiste aura acquis une notoriété une aura suffisant.

Je prends un exemple :

PrideVous avez acheté en galerie une œuvre d’un jeune artiste, un beau format 130×90 cm , pour le prix de 3 700 €, vous êtes très fier de votre achat, fier d’avoir découvert (grâce à votre galeriste) un nouvel artiste bourré de talent et plein d’avenir. Quelques temps plus tard, un autre collectionneur ayant acheté le même type d’œuvre du même artiste décide de la vendre aux enchères car il a besoin d’argent, ou, suite au décès de celui-ci, les enfants décident de vendre aux enchères sans prendre la peine de contacter le Galeriste.
Patatra ! La vente se passe mal, l’artiste n’a pas encore d’audience nationale, le tableau est invendu ou vendu au prix de 1350 € !! ( j’exagère un peu !)Recession Economique Cela laisse des traces..

Tension at workComment aller vous réagir lorsque vous verrez le résultat des ventes sur Artprice ? J’imagine que vous l’aurez mauvaise ! Vous aller demander des comptes au galeriste qui aura alors beaucoup de mal à vous convaincre du bien fondé de votre achat..

 

 

Attention ! Je ne suis pas contre les ventes aux enchères, pas du tout, mais il y a des règles « naturelles » à respecter pour un marché de l’art plus sain. Le temps des ventes aux enchères viendra. Pour certains artistes ce sera même l’endroit où ses toiles se vendront le mieux. Mais avant cela il y a quelques étapes à franchir…

Allez donc voir votre galeriste lorsque vous voulez revendre une œuvre achetée chez lui !

 

Pour la route, une deuxième règle d’or :

 Ne traiter jamais en direct avec un artiste présenté par la galerie !

Voici une petite histoire vraie, à laquelle j’ai personnellement assisté il y a 3 ans :

Par pudeur, je ne cite aucun nom, les acteurs de cette histoire se reconnaîtront peut-être !

 

discussion occulte en galerie ©agenciaacn

discussion occulte en galerie
©agenciaacn

C’était lors d’un vernissage d’un artiste confirmé, la galerie avait bien fait les choses comme d’habitude et c’est complètement médusé que j’assiste à cette conversation entre une vieille dame et l’Artiste :

« Dites moi monsieur l’Artiste, j’ai fait le tour de cette belle exposition, je souhaite vous acheter une œuvre, et pour cela j’aimerai vous rencontrer dans votre atelier en direct ! »

 

L’artiste de répondre : « bien sûr chère madame, passez chez moi samedi vers 11h00, voici mon adresse… »

L’épouse du galeriste ayant suivi la conversation, s’empressa d’en parler à son mari, résultat :

rupture de contrat v2L’Artiste fut exclu de la galerie et sa réputation fut entachée par cette affaire, il aura bien du mal à retrouver une autre Galerie !

Quant à la vieille dame, elle eut droit à un discret et court sermon de la part du galeriste qui lui demanda de ne plus jamais revenir dans sa galerie…

Je le redit ici : il y a des règles à respecter, c’est une histoire de bon sens, de savoir vivre.

Ne soyez pas contrarié ! Les artistes, vous allez les rencontrer, cela fait partie de la vie des collectionneurs très impliqués,

Mais si vous voulez devenir un collectionneur d’Art contemporain digne de ce nom respectez ces 2 règles d’or :

  1. Ne vendez pas aux enchères une œuvre acheté en galerie sans en parler avec Le Galeriste !
  2.  Ne traiter jamais en direct avec un artiste présenté par la galerie !

Article en relation : Les 10 commandements du Collectionneur d’Art Contemporain

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *